La course au bien-être

girl-1208307_1920

Le bien-être est un terme auquel on ne peut échapper aujourd’hui. On le retrouve dans tous les médias depuis quelques années que ce soit sous forme de tests, de méthodes ou de programmes à suivre. Nous nous devons, à priori, de nous en préoccuper car comme le dis la chanson « le spleen n’est plus à la mode, c’est pas compliqué d’être heureux » (« Tout oublier » Angèle )

Mais alors qu’est ce que le bien-être exactement ? Pourquoi occupe t-il une place aussi importante dans nos vies et doit on forcement savoir méditer ou maîtriser la position du lotus pour y accéder ?

Selon la définition du dictionnaire le bien-être est « un état agréable résultant de la satisfaction des besoins du corps et du calme de l’esprit » On parle alors de sensation de bien-être.

On peut donc différencier le bien-être physique qui renvoie a une sensation de bonne santé physiologique et une satisfaction des besoins primordiaux du corps et le bien-être psychologique qui renvoie à un ressenti d’émotions positives, un sentiment élevé de satisfaction.

La notion de bien-être résultant de l’évaluation d’une sensation éprouvée, elle ne peut avoir de définition concrète et se veut totalement subjective et personnelle.

Pourquoi s’en préoccuper ?

A la question voulez vous vivre dans un état de bien-être ? Une grande majorité répondra oui car cette question revient à se demander si nous voulons tout simplement être en bonne santé.

En effet lorsque nos besoins sont satisfaits et que nous sommes bien dans notre corps et dans notre esprit, nous sommes en bonne santé. L’OMS définit d’ailleurs la santé comme un état de complet bien-être physique, mental, social et précise qu’elle ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. C’est donc avec raison que tout le monde cherche à se sentir bien.

Comment faire ?

Cet état de bien-être est étroitement liée à différents facteurs plus ou moins contrôlables de notre vie tels que nos relations avec les autres, notre environnement professionnel, notre épanouissement personnel, notre santé ou encore notre confort matériel.

Dans notre quête, nous sommes bien souvent détourné de l’essentiel par la société qui s’est emparée de cette aspiration personnelle et individuelle à des fins commerciales. Revenons donc à cet essentiel et pour cela reprenons les bases : la sensation de bien-être résulte de la satisfaction des besoins du corps et de l’esprit.

Faut il pour cela nécessairement se lever tôt, méditer 1h par jour et manger sans gluten… pas sur !

Plutôt que d’essayer de se conformer à une représentation du bien-être sortie tout droit d’un service marketing pourquoi ne pas se questionner sur sa propre définition du bien-être.

Comment je me sens quand je suis bien? Qu’est ce qui me rend heureux? A quoi j’aspire dans ma vie? Quels sont mes objectifs? Quels sont mes besoins matériels, physiques pour me sentir bien…

Les réponses ne sont pas toujours évidentes mais sont nécessaires à toute quête menant à un bien-être profond, durable et authentique.

A chacun alors de trouver les moyens qui lui sont adaptés pour satisfaire ses besoins. Cela passera peut-être par la pratique du yoga, du tricot ou de la boxe… l’important étant de ressentir cette sensation de bien-être si appréciable, personnelle et vitale !

Dernières publications

Discours télévisé d'Emmanuel Macron

Un discours hypnotique ?

Le discours hypnotique d’Emmanuel Macron L’hypnose conversationnelle est une puissante technique de communication et sa particularité est d’être obtenue durant

Lire la suite »